Autour du losange

Soumis par patrick.dupre le 24 août 2021 - 10:30

 

Une chaleur particulièrement suffocante a marqué cette fin de saison régulière, la semaine dernière, à un tel point que Mike McMahon a même songé, l’espace d’une nano seconde, à enlever son célèbre col roulé. Mike s’est toutefois rapidement ravisé, s’emparant alors du champ centre pour mieux nous rappeler les belles années de Josée Chouinard en s’écroulant au sol sans raison apparente lors d’une belle frappée vers lui. Afin de moins subir les effets de la chaleur, Mike songerait maintenant à ramener la mode (qui n’a pourtant jamais existé!) de porter un sombrero en public… Pascal Carpentier a finalement capté une balle au deuxième but et a même semblé savoir ce qu’il faisait sur le terrain… Personne ne m’avait dit que la ville de La Prairie avait repris la projection de films en plein air. Pourtant, jeudi dernier, les joueurs d’avant-champ des Boutiques Marcado nous ont clairement donné leur version vivante du film «Les Misérables» pendant leur entraînement d’avant-match. Nous avons même eu droit à un programme double lorsque Bruno Laporte nous a donné sa version personnelle du succès français des années 80 «Les Sous-doués» en redirigeant un faible roulant directement dans sa face… Dans le même sujet, j’envisage d’écrire le scénario d’un film dans lequel Nicolas Dumesnil court dans un champ avec un robot et un épouvantail en chantant «Somewhere Over the Rainbow » et en attrapant des petits ballons frappés dans sa direction au champ droit. Vous aurez compris que le dernier bout de phrase s’apparente clairement à de la science-fiction…Le passé semble rattraper Pierre-Luc Rioux qui pourrait très bien devoir quitter ses fonctions de président (ou de propriétaire, selon lui!) de la ligue en raison de faits scandaleux s’étant déroulé il n’y a pas si longtemps. En effet, Mathieu Lapierre nous a appris que notre distingué président trafiquait les résultats des matchs de badminton qu’il organisait! Il faut toutefois admettre que ces magouilles ne semblent plus fonctionner alors que Pierre-Luc demeure incapable de modifier le résultat de ses présences au bâton et de se donner une apparence de respectabilité dans la colonne des meilleures moyennes de la ligue… La grande nouvelle de la semaine, et c’est la raison pour laquelle j’écris une deuxième chronique en sept jours, est sans conteste mon retrait sur des prises sur décision de jeudi dernier. Plusieurs langues sales et mauvais joueurs de la ligue m’ont sommé d’expliquer celui-ci dans ma chronique, alors voici le portrait. Alors que je m’apprêtais à humilier la pitoyable défensive d’Almar Construction (le pauvre François Leblanc, dans un autre moment d’égarement, s’était même attribué la position de deuxième but), Dominic «Le pas tant gentleman» Raymond a profité d’un moment de confusion de ma part ( Je m’attendais à voir arriver au marbre d’un instant à l’autre la rapide qu’André «Cy Young» Caya m’avait lancée deux manches plus tôt et je devais subir des propos délirants de François Leblanc et la simple présence insupportable de Dominic Dalpé) pour m’envoyer une prise chanceuse qui a complètement consterné les nombreux observateurs et les joueurs d’Arbivore qui ne s’en sont clairement jamais remis…