Autour du losange

Soumis par patrick.dupre le 18 août 2021 - 14:47

 

Dans ce dernier droit de la saison régulière, toute une lutte se dessine pour le premier rang! Libre Service Ian Rajotte, qui alignait les victoires à la même vitesse qu’une balle rapide d’André «Cy Young» Caya (et ça, c’est particulièrement lent!), effectue une spectaculaire remontée de fin de saison pour rejoindre le peloton. Je soupçonne François «Le Marquis» Perron d’avoir mis un expert des investigations, Michel «Magnum» Daneault, sur l’affaire et de l’avoir chargé de retrouver la stratégie gagnante de Dan Pomenta (la seule d’ailleurs) égarée quelque part dans un dépotoir depuis 2016. Ces nouvelles recherches de Magnum l’ont peut-être même incité à réactiver l’enquête sur le plan grand mystère, toujours irrésolu, de sa carrière: la disparition du chat Pantoufle… Éric «Le Chevreuil» Loiselle n’était pas content de n’avoir pas encore vu son nom dans cette chronique, me reprochant de perdre mon temps avec des joueurs sans importance comme Mathieu «La Bête» Lacoste (futur prodige de l’école de diction Pierre Dufault). Le Chevreuil est ainsi arrivé au terrain le couteau entre les dents décidé à me faire beaucoup de peine en me ravissant mon titre de champion frappeur… Cet été, j’ai réussi à mettre, pour une toute première fois, les mots «Dom Dubuc» et «réaction» dans la même phrase. Même le principal intéressé n’en revenait pas!... On me dit que la rumeur selon laquelle Éric «Le Chevreuil» Loiselle (temporaire et illégitime champion frappeur de la ligue) se serait endormi au marbre en attendant la rapide d’André «Cy Young» Caya ne serait pas fondée... L’ex-rapide coureur Pierre-Luc Rioux nous a aussi démontré, cet été, que la vitesse ne l’avait pas complètement quitté alors qu’il a démontré que, lors des faibles roulants frappés en sa direction, la balle sortait très rapidement de son gant, incitant même le grand stratège Maxime Dyja (temporaire capitaine d’Arbivore) à inciter tous les frappeurs de son équipe à frapper dans sa direction… Michel Senécal a réussi l’exploit de frapper cinq coups sûrs en un match la semaine dernière, surpassant ainsi en un seul match un exploit parfois oublié remontant à 2012. Le très dangereux Dominic «Le schtroumpf» Dubuc n’avait alors pas été foutu de frapper cinq coups sûrs… dans toute l’année!