Autour du losange

Soumis par patrick.dupre le 19 juill. 2021 - 16:13

 

Profitant d’un moment de lucidité (et à son âge, il ne lui en reste certainement plus beaucoup!), «L’Élégant» François R Côté m’a demandé, lors du dernier party de fin de saison, de faire revivre cette défunte chronique dans laquelle j’analysais diligemment les activités de la ligue. Mon célèbre blogue ressuscite donc aujourd’hui, un peu comme si Roger «Robocop» Thomas revenait d’entre les morts pour nous réclamer un double non crédité en 2009… François Lapointe était très heureux de nous mentionner qu’il est devenu un fier diplômé de l’école de frappeur Patrice Chevalier pendant la pandémie. La volubile receveur, passé maître dans l’art de regarder passer la balle lorsqu’il va au bâton, pourrait finalement s’élancer d’ici la mi-août… Paul Harrison affirme à qui veut l’entendre qu’il a travaillé sur sa souplesse pendant la pandémie et que son gant rejoint maintenant le sol. Son objectif : devenir plus souple que le toujours athlétique Steve «Stewie» Fillion Leroux avant la fin de la saison. Toute une commande!… Pour sa part, Mathieu «La Bête» Lacoste affirme à qui veut l’entendre qu’il est toujours un frappeur de puissance et qu’il pourrait frapper un certain nombre de coups de circuit cette année. Mathieu a passé la pandémie à travailler sur sa diction en français pour parvenir à prononcer adéquatement des mots difficiles comme le nom du commerce «Ben et Florentine». Il a toutefois convenu que le fait de s’exercer avec des joueurs qui s’expriment dans un français incompréhensible comme Dan Pomenta et Patrick Anglehart ne l’a pas vraiment aidé… On me dit à l’instant que Roger «Robocop» Thomas serait toujours parmi nous et qu’il jouerait toujours dans la ligue. On aura tout vu!... Pendant la pandémie, Alexandre Grenier a cherché un moyen de s’élever au rang de légende de la ligue et s’est inspiré d’un monument : Yves Mailloux.  Alexandre n’a pas perdu son temps et y est allé d’une des scènes les plus disgracieuses que j’ai vues au terrain (bien pire que le botté du gant). L’adonis des pauvres s’est complètement dévêtu au champ droit avant même son premier match de la saison, traumatisant ainsi les nombreux enfants qui regardaient par la fenêtre au même moment. Avisé de cette situation inacceptable, le pauvre Éric Tougas nous a, à nouveau, montrer son dynamise en faisant exactement la même chose que lorsqu’une balle est frappée vers lui au champ extérieur : rien. S’il avait été présent au terrain, Renaud Lavoie (de TVA Sport) aurait clairement crié au scandale!...  Dominic «Le Gentleman» Raymond a démontré beaucoup de classe en s’excusant auprès de Keean Heering (c’est un vrai joueur de la ligue!) de l’avoir fait mal paraître au bâton lors de son premier match avec les Pionniers. Dominic Dalpé était furieux de ce comportement, notant qu’aucun lanceur de la ligue ne le traite de cette façon même s’il a l’air fou à chacune de ses présences depuis de nombreuses années… Bonne semaine! 

 

Commentaires

1 comment posted

C'est mon côté anglophone qui dit florentine en anglais haha!!

Je suis bien content que le blogue soit de retour!!! 

Posted by mathieu.lacoste on 22 juill. 2021 - 10:44